La place de l’amour dans une vie

La question de l’amour et de sa place dans nos vies est une question perpétuelle, qu’on se posera sûrement toute notre vie. J’ai longtemps réfléchi à la question. Je me suis longtemps demandée la place que devait avoir l’amour d’autrui dans ma vie. Est-ce que je devais laisser cet amour n’imprégner totalement au point d’oublier mon propre amour ? Est-ce que je devais tout donner à cette personne ? Est-ce que cette personne était là pour me compléter, ou plutôt m’apporter un plus dans la vie ?

Ces questions tournaient en boucle dans ma tête, sans arrêt. L’amour est un concept qu’on ne peut exclure de notre vie. L’amour est partout. L’amour est dans un sourire au coin d’une rue, dans un message le soir avant de s’endormir, ou encore dans les paroles réconfortantes d’une amie. J’ai tendance à penser que rejeter l’amour, c’est rejeter une partie de sa vie.

Mais l’amour peut faire mal, très mal, lorsqu’il est mal appréhendé. Et tout le monde en subi les conséquences un jour. C’est vrai, qui n’a jamais souffert par amour ? Qu’importe la nature de cet amour, d’ailleurs. Cette souffrance m’a profondément changée et m’a remise en question d’une façon dont je n’aurai jamais pu l’imaginer. Et je me suis rendue compte, très récemment, d’une erreur qu’une grande majorité de la population commet, sans en avoir forcément conscience. En effet, les gens pensent que se mettre en couple, c’est trouver sa moitié. Ils pensent que la personne avec qui ils sont les complètent. Et c’est l’erreur à ne pas commettre avec l’être aimé et la raison pour laquelle les gens souffrent atrocement en amour.

La seconde erreur que les gens font est de se mettre en couple alors qu’ils ne sont pas en harmonie avec eux-mêmes, qu’ils n’ont pas non plus confiance en eux. L’amour de soi doit toujours primer sur l’amour qu’on porte à autrui. Et le problème est que dans notre société actuelle, peu de gens prennent le temps d’apprendre à s’aimer avant d’aimer les autres. Aimer quelqu’un avant de s’aimer soi-même va amener presque systématiquement à l’échec.

Pour mieux comprendre, je vais parler mathématique. Imaginez une personne ayant totalement confiance en elle, qui est en paix avec son corps et son esprit, en harmonie avec elle-même. Elle se trouve donc à 100% de son bonheur, de sa valeur, de son amour propre (c’est le maximum du bonheur). Puis, cette personne se met en couple et son partenaire lui apporte 50% de bonheur en plus. Alors là elle sera à 150% (sachant que ce chiffre, en terme de bonheur, est au même niveau que 100%). Donc, le bonheur de cette personne sera toujours aussi fort, qu’elle soit en couple ou non. Ainsi, si du jour au lendemain son partenaire décide de s’en aller, et lui retire ses 50%, la personne sera toujours à 100% de son bonheur. En conclusion, elle ne sera pas malheureuse et ne souffrira pas. Parce qu’elle s’autosuffit. Si vous faites en sorte que votre bonheur ne dépende que de vous, et de personne d’autre, vous serez heureux pour le reste de votre vie.

L’amour doit apporter un plus à la vie. Votre partenaire doit vous apporter un plus dans la vie. Il n’est pas là pour vous compléter, vous devez vous suffire à vous-même. Compter sur quelqu’un d’autre pour vous compléter, pour vivre, c’est prendre le grand risque que cette personne parte en vous laissant seul avec votre propre moitié.

Si on revient aux calculs, imaginez une personne avec un amour propre de 50%. Elle rencontre quelqu’un et cette personne lui apporte les 50% nécessaires pour la compléter. Elle sera à 100%, sera totalement heureuse et va nager dans le bonheur. Et puis son partenaire décide de la quitter. Elle se retrouve avec ses 50% de départ (voire moins si elle s’est laissée affectée par la rupture). Ces 50% ne vont pas suffire à son bonheur. Si elle avait pris le temps de travailler sur elle-même afin de développer son amour propre, elle aurait atteint les 100% d’elle-même, et la rupture ne l’aurait pas affectée puisqu’elle se serait aimée d’elle-même.

À l’heure d’aujourd’hui, les gens n’apprennent plus à s’aimer et à s’autosuffire. Les gens attendent que d’autres leur apportent ce dont ils manquent. Mais ils en seront les premiers à subir les conséquences.

L’amour n’est pas là pour vous compléter. L’amour est là pour vous apporter un plus. Si l’amour devient négatif, ce n’est plus de l’amour. L’amour ce n’est que du positif. En effet, l’amour qu’on se porte à soi-même n’est jamais négatif. Alors pourquoi celui d’autrui le serait ?

Apprenez à prendre du temps pour vous, à vous accepter, à vous estimer, à connaître votre valeur, à avoir confiance en vous, à vous détacher du regard des autres. Votre vie changera le jour où vous atteindrez les 100%.

Au plaisir d’écrire, MOTSDITS.