Ne me regardez pas !

À mon humble avis, je trouve que tous les sujets du développement personnel se ressemblent. En effet, pour être heureux il faut aimer être seul(e), pour aimer être seul(e) il faut être en paix avec soi-même, pour être en paix avec soi-même il faut s’aimer, pour s’aimer il faut avoir confiance en soi. Et je pourrai continuer comme ça indéfiniment. Les étapes pour atteindre le bonheur sont ardues, mais elles méritent d’être franchies rien que pour la sensation que procure cette paix à l’intérieur de nous. Mais je ne parle pas du bonheur à court terme, qui ne dure qu’un temps. Non. Je parle du bonheur sur le long terme, le bonheur qui dure à vie, et qui entraîne l’obtention de la paix intérieur, qui te rend heureux pour le reste de ta vie. Et dans toutes ces étapes à franchir, il existe celles concernant le regard des autres. Autrui peut faire beaucoup de mal au moral de la plupart des gens. Et prendre du recul sur les autres, sur leur regard et leurs mots, est une étape ardue mais elle vaut le coup.

Une fois que tu décides de passer outre le regard des autres, la vie semble beaucoup plus simple. Tu ne te tracasses plus avec des tas de questions, toutes concernant le fait de savoir comment te perçoivent les autres. Disons-le franchement, une fois que tu t’en fiches de ce que les autres peuvent penser de toi, une force va se créer en toi et te rendre invincible. Une fois que les autres ne peuvent plus t’atteindre, tu deviens le plus fort de ton monde.

Pour savoir passer outre le regard des autres (vous allez entendre cette expression très souvent dans cet article, sorry!), il faut tout d’abord savoir que les gens n’en ont rien à faire de vous. C’est cru de dire ça ainsi mais c’est la vérité. Pour vous donner un exemple simple, beaucoup de gens ne sont pas à l’aise à la plage. Se montrer en maillot de bain ne leur est pas facile et ces personnes sont gênées, voire complexées, du regard que les autres pourraient porter sur elles. La vérité est toute autre puisque personne ne vous regarde (ou presque). Pour la majorité des personnes, vous serez rien de plus que transparents. Les gens sont beaucoup trop occupés à faire attention à leur propre personne pour faire attention à vous. Les gens ne regardent que leur nombril. Et une fois que vous savez ça, regardez autour de vous. Les gens ne vous regardent pas. Quand je dis « regarder », je parle de fixer intensément, jusqu’à dévisager la personne et la juger. La grande majorité des gens ne le font pas.

Quand on y pense, la base des complexes est folle puisque les complexes viennent de nous. Nous nous inventons des complexes que les autres ne verront absolument jamais. Par exemple, beaucoup de personnes sont complexées par leur nez. Pensez-vous vraiment qu’une personne que vous croiserez dans la rue (souvent à quelques mètres de vous tout au plus) va vous dévisager pendant de longues secondes et se dire « quel nez ! » ? Absolument pas. Déjà, elle ne fera jamais attention à un détail de vous, les gens ont tendance à regarder un ensemble, moi la première. Nous sommes les seul(e)s à voir nos complexes et la tragédie de cela est que nous croyons que le reste du monde les voit aussi. Ainsi, nous nous gâchons la vie pour les autres.

Prenez beaucoup de recul sur vous et sur le regard des gens. La vie est trop courte pour ne pas se sentir belle et confiante. Et si quelqu’un vous regarde, dites-vous toujours que c’est positif (on n’observe pas les choses que nous ne trouvons pas belle 😉 ). Alors relevez la tête, souriez, vous n’avez pas besoin de l’approbation d’autrui pour vous sentir parfaite, belle et décomplexée sous tous les angles !

Au plaisir d’écrire, MOTSDITS.