Poète à mes heures perdues

Je relève lentement la tête,
Regardant le vide du ciel.
Certains trouveront cela bête,
Mais je n’y trouve pas de beauté plus belle.

Je pense alors à cette vie qu’est la mienne,
Une vie faite de haut et de bas.
On peut dire que j’ai de la peine,
Mais j’essaie de passer au dessus de ça.

J’ai besoin de retrouver mon sourire,
De devenir heureuse.
J’ai besoin de bons souvenirs,
Pour enfin être joyeuse.

Alors je passe ma colère,
En écrivant ces poèmes,
Fait de rimes et de vers,
Pour enfin me dire que j’aime.

Que j’aime la vie, ma vie.
Je veux mon entourage heureux,
Mais pour réaliser ceci,
Il faut un minimum que je sois mieux.

Alors je me pose.
Dans mes oreilles, la musique que j’aime.
Et j’écris ces poèmes en prose,
Oubliant ainsi tous mes problèmes.

2 commentaires sur “Poète à mes heures perdues

Laisser un commentaire