Qu’importe !

La musique dans les oreilles,

Mes pensées s’entremêlent,

Et c’est un moment de bonheur,

Surtout quand elle éloigne mes plus grandes peurs.

Et c’est paroles expressives,

Devant ces notes successives,

Ne font qu’accroître mon petit sourire,

Et mes lèvres s’étirent.

Des mots entraînants,

Des sons violents,

Ma vie remise en question

De n’importe quelle façon.

Qu’importe !

Nous avons tous un point sensible

Que les mécréants prennent pour cible.

Mais faites, faites ! Allez-y !

Mon bonheur vaut plus que votre jalousie.

Laisser un commentaire