Une hamartia #POEME

« C’est une hamartia ! », a-t-il froidement déclaré.

Mais sans chercher à comprendre,

Il a levé le doigt pour la juger,

L’empêchant ainsi de se défendre.

« Nous ne sommes plus ensemble », a-t-elle rétorquée, le visage fermé.

Elle tremblait de tout son corps ;

Oui, elle avait peur,

Elle imaginait déjà son sort.

« Tu mens, tu ne quitteras pas cet endroit ! », a-t-il hurlé en la tourmentant.

Dangereusement, il se rapprochait d’elle,

Pas à pas, lentement.

La haine s’emparant de lui, de plus belle.

Le regard de braise qu’il lui lançait parlait de lui-même.

Elle connaissait déjà la fin.

« Faites qu’il me croit », pria-t-elle, plus pour elle-même.

Mais elle savait que son sort finirait entre ses mains.

« Je t’avais dit de ne pas me faire ça.

– Tu es mon passé, lâcha-t-elle d’un souffle. Rien que mon passé ».

Le coup partit tout seul ; sur le sol, elle s’écroula.

Elle ne pleurait même pas, elle savait qu’elle ne pourrait s’échapper.

« Je t’en supplie, arrête ; nous ne sommes plus ensemble, pourquoi fais-tu cela ?

– Tu m’appartiendras toujours. Tu n’avais pas encore compris cela ?

– Tu le regretteras.

– Je te l’ai dit, c’était une hamartia ».

Au plaisir d’écrire, MOTSDITS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *