Une fin en soi #POEME

Je repensais à cette litanie,

Qui ne cessait de parcourir mon esprit.

“Qu’elle soit belle, réconfortante

Ou terriblement traumatisante ;

La Mort laisse toujours des traces,

Partout où elle passe”.

Cette phrase, apparue quelques heures plus tôt,

Me semblait sonner faux.

Mes pensées n’étaient pas toujours fiables,

Sûrement dû au fait que j’étais insociable.

C’est vrai,

Qu’est-ce que j’en savais

Sur la Mort et ses conséquences ?

Alors que je cherchais seulement à fuir mon adolescence.

J’avais écrit ces quelques lignes,

Dans l’espoir d’y trouver un signe,

Mais rien ne s’était produit.

Certes, j’avais vu des proches mourir, eux aussi ;

Pour autant, j’ignorais ce que ça faisait, de mourir.

Qu’on dise que la Mort fait souffrir,

Qu’est-ce qu’on en sait ?

C’est vrai,

Un jour, ce sera à notre tour

De passer l’arme à gauche, pour toujours.

Ce jour-là, on connaîtra la vérité

Sur le sort qui, depuis le début, nous était réservé.

J’espère seulement que mes mots n’étaient pas anodins,

Qu’ils me resteront gravés, jusqu’à la fin.

 

 

Au plaisir d’écrire, MOTSDITS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *