Bonheur floral

Elle était un peu comme la feuille d’un arbre en plein hiver. Elle était frêle, instable et tremblante. Elle pouvait s’envoler d’une seconde à l’autre. Elle était complètement épuisée de s’accrocher à cette branche qu’était sa vie. Elle voulait lâcher prise pour la dernière fois. Elle voulait quitter son arbre, prendre son dernier envol.

Mais c’est une fleur d’été qui la sauva de ses pensées glaciales. Une grande fleur majestueuse qui était arrivée sur son arbre par hasard. Et elle tomba irrémédiablement amoureuse de ce brin de vie.

C’était ce qui l’a empêchée de se détacher de sa propre vie. Alors, elle s’y accrochait. Elle y croyait dur comme fer. Et elle mettait corps et âme à maintenir son nouvel objectif.

Oui, elle revivait. Oui, elle était amoureuse. Elle était de nouveau heureuse.

Mais chut, c’est un secret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *